Vous souhaitez voyager plus souvent mais pensez ne pas avoir assez d’argent ? Je vous livre toutes mes astuces simples du quotidien pour pouvoir vous offrir davantage de voyages.
  Partie 1/2 

OÙ TROUVER L’ARGENT POUR PARTIR EN VOYAGE ?

C’est la question que l’on me pose sans cesse. Pendant un temps, certains ont même spéculé sur mon sujet. Les rumeurs allaient bon train. Entre double agent secret et parrain de la mafia, je me suis vu affublé de tous les jobs fantasmés imaginables (et imaginaires).

Plaisanterie mise à part, pourquoi tant d’interrogations chez les gens ? Tout simplement parce que je réussis à m’offrir de beaux voyages, parfois loin et longtemps, plusieurs fois dans une même année. Le tout avec un salaire ne dépassant jamais le millier d’euros.
Impossible, pensez-vous ? C’est sans connaître toutes mes astuces pour mettre de l’argent de côté chaque jour afin de vivre ma passion.
Comment économiser pour voyager ? Un dossier présenté par Pamela Débrouille et Irma Lin (j’ai toujours voulu être journaliste et faire un lancement à la “De Villardière”, en chemise impeccable dont la valeur atteint le PIB du pays en guerre dans lequel je suis filmé… bon, en fait, non.)

SAVOIR GÉRER SES PRIORITÉS

Le point le plus important, qui est la base de tous les autres conseils pour économiser de l’argent au quotidien, est de savoir quelles sont vos priorités.
Nous sommes tous différents. Certains ne pourront pas se passer de faire du shopping, d’autres d’aller au cinéma ou de faire la fête avec les potes.
Admettons que votre priorité soit d’économiser pour voyager.
Il va falloir réfléchir aux dépenses que vous pouvez éviter et celles pour lesquelles vous ne vous sentez pas de changer vos habitudes.
Qu’on se le dise : il va forcément falloir faire des petites coupes dans votre budget !
En réalité, vous pouvez vous permettre de garder exactement le même train de vie qu’actuellement, ou presque. Mais il faut l’emménager de façon subtile, pour au final ne presque pas sentir la différence et vraiment mettre de côté l’argent nécessaire à vos futurs voyages.
Infographie : économiser de l'argent pour voyager

DÉPENSER MOINS SANS SE PRIVER

Il n’existe aucune solution miracle. Fuyez les articles qui vous promettent de partir six mois par an à l’autre bout du monde en n’effectuant aucun compromis.
Il vous faut forcément composer avec vos habitudes actuelles pour pouvoir les modeler sans trop changer de vie ni vous priver, mais suffisamment pour mettre assez d’argent de côté.
D’un côté, vous pouvez effectuer ce que j’appelle des économies faibles : ce sont les plus difficiles à appliquer dans le sens où elles vous obligent à veiller chaque jour à leur bonne exécution. Ce sont de petites économies, mais qui, collées les unes aux autres, peuvent vous faire épargner beaucoup d’argent sur le long terme.
Vous pouvez également dépenser moins d’argent en effectuant des économies fortes : il s’agit de maîtriser les dépenses qui ne sont pas indispensables. On parle là des loisirs secondaires, mais également des achats de mobilier, d’appareils électroniques ou ménagers, etc. Encore une fois, je ne préconise absolument pas de se priver !
 
Personnellement, et mes amis peuvent en témoigner, je ne suis pas vu comme quelqu’un qui ne jouit pas de la vie. J’aime m’amuser, sortir, et me faire plaisir. Mais je le fais de manière raisonnée et réfléchie. Pas sexy ? Vous ne direz pas ça une fois sur allongé(e) sur la plage d’une île paradisiaque !
Par exemple, j’achète toujours mes vêtements pendant les soldes, et sur Internet. Je compare le moindre des produits que j’achète sur un site comme Que-Choisir (une vingtaine d’euros par an à l’abonnement). Pour l’achat d’un produit high-tech, d’une machine à laver ou d’un smartphone, vous verrez que très souvent, le prix ne fait pas la qualité !
C’est l’idée primordiale que vous devez vous mettre en tête, et vous pourrez économiser des sommes réellement importantes sur une année avec ce simple postulat.
Très concrètement, il s’agit de faire quelques petites économies sur des dépenses absolument essentielles de la vie quotidienne, et de plus grosses coupes (mais pas si énormes) dans votre budget “plaisir”.
Attention, il ne s’agit pas de vivre d’amour et d’eau fraîche. Il est même possible, en étant malin, de mener exactement la même vie qu’avant et de réaliser des économies substantielles tous les mois.
Infographie : économiser pour voyager davantage

ACTIONS CONCRÈTES POUR ÉCONOMISER

Voici une liste non exhaustive de ce que j’applique tous les jours pour mettre de l’argent de côté :

ÉCONOMISER SUR LES TRANSPORTS

  • Rouler moins vite et de façon plus souple en voiture : anticipez le freinage, accélérez moins brutalement, fermez les vitres, enlevez les galeries de votre voiture.
  • Faire du covoiturage pour les trajets longs voire vos trajets quotidiens (avec un collègue de travail ou un ami étudiant, par exemple).
  • Privilégier les routes nationales ou départementales aux autoroutes.
  • Si vous pouvez, utiliser les transports en commun. Si c’est le cas, essayez de réserver à l’avance pour le train par exemple et comparez les prix des différents transports sur Internet, sur un site comme KelBillet.
  • Vous pouvez louer votre voiture. Sur Internet, des sites spécialisés vous facilitent la tâche. Vous êtes assurés et n’avez pratiquement rien à faire. Des sites comme Koolicar ou DriiveMe en sont de bons exemples.
  • Achetez vos billets de train d’occasion. Ils ne sont pas compostés mais sont disponibles à bas prix sous certaines conditions (dates, trajet).
  • Ne mettez jamais d’essence dans les petites stations. Préférez perdre un peu de temps et aller dans la station la moins chère : souvent un hypermarché.
  • Faites le plein, et jamais un demi plein ou un quart de plein. Vous dépenserez moins d’argent dans le trajet.

ÉCONOMISER SUR LA NOURRITURE

  • Faire les courses dans le supermarché le moins cher de mon quartier. Si vous habitez une grande ville, comparez sur Internet. Le site QueChoisir fait une liste comparative ville par ville des tarifs pratiqués par les grandes enseignes. Il y a d’énormes différences entre celles-ci.
  • Acheter low-cost. Souvent, la qualité est la même que dans les grandes surfaces, si l’on prend la peine de bien sélectionner.
  • Manger local et de saison. Vous paierez moins cher vos fruits et légumes, par exemple.
  • Utiliser les réductions pour aller au restaurant. Vous en trouverez jusqu’à 50% sur des sites tels que Lafourchette ou Groupon.
  • Cuisiner et acheter en grandes quantités. Ainsi, vous économisez de l’électricité, de l’essence et achèterez vos produits moins chers (une boîte de 1kg de pâtes coûtera toujours moins cher, au kilo, qu’une boîte de 500g). Si vous n’avez pas de congélateur, vérifiez au maximum les dates de péremption.
  • Acheter des produits proches de la date limite. Dans vos courses, vous pouvez prévoir deux jours de nourriture qui va vite périmer, mais qui sera facturée souvent à moitié prix par l’enseigne chez laquelle vous achetez. Sachant que vous pouvez dépasser les dates de dernière consommation de manière plus ou moins flexible selon la nature du produit (quelques jours pour les produits sensibles comme la viande ou le poisson, quelques semaines pour les produits laitiers tels que les yahourts).

ÉCONOMISER SUR LES ACHATS

  • Aller sur Leboncoin pour acheter des produits d’occasion.
  • Comparer sur Internet les prix pratiqués, de manière systématique.
  • Comparer également selon le type de produit. Certains smartphones ont des caractéristiques identiques avec des prix variant du simple au double. Ceci est valable pour absolument tous vos achats d’objets. Je vous préconise le site QueChoisir, qui est un des seuls à être réellement indépendant.
  • Aller sur Cdiscount et Amazon, voire eBay. C’est dans ces sites que vous trouverez les meilleures affaires (attention aux contrefaçons sur eBay).
  • N’acheter que pendant les soldes.
  • Vous pouvez acheter des produits reconditionnés ou génériques. Par exemple, pour les cartouches d’encre, j’achète toujours la marque distribuée par BureauVallee, qui est une enseigne de bureautique à prix discount.

Articles similaires

2 Réponses

  1. And so my dreams came true

    Bon sang, tu as décrit en détails ce que je m’évertuais à tenter d’expliquer à mes potes il y a quelques temps. Ils étaient tous persuadés que j’étais riche alors qu’en vrai ils gagnaient tous plus que moi. La gestion des priorités, c’est la clé principale à mon sens. Chacun est capable d’investir beaucoup dans une passion ou un projet, seulement parfois c’est moins visible de l’extérieur et donc moins sujet aux jugements.

    Répondre
    • Fabian

      Souvent, les autres pensent que nous avons davantage de moyens et que nous avons la belle vie.
      Or, je gagne en effet beaucoup moins que mes amis. Je le dis et le répète sans cesse : tout est question de priorités et de choix !
      Les « tu as de la chance » sont hors propos !
      Alors oui, nous avons de la chance de voyager par rapport à ceux qui ne peuvent vraiment pas se le permettre, mais beaucoup pensent à tort qu’ils ne le peuvent pas alors que c’est en fait un choix qu’ils ont fait ! 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

giay nam depgiay luoi namgiay nam cong sogiay cao got nugiay the thao nu